L'AQDA honore le député de Beauce-Sud et ex-ministre Robert Dutil

Communiqués de presse

L'AQDA honore le député de Beauce-Sud et ex-ministre Robert Dutil

Sur la photo, dans l’ordre habituel : Pascal Laporte, président du Conseil de l’AQDA, Robert Dutil, député de Beauce-Sud et Michel Gadbois, président de l'AQDA.
Posted on Vendredi 06/26/15

L’AQDA honore Robert Dutil, père de la meilleure loi au pays en matière de lutte à la contrebande de tabac

Québec, jeudi 28 mai 2015 – Le député de Beauce-Sud et ex-ministre du Revenu, Robert Dutil, a reçu aujourd’hui le titre honorifique d’« Ami à vie des dépanneurs » des mains de l’Association québécoise des dépanneurs en alimentation (AQDA) en gage de reconnaissance pour sa contribution à la lutte à la contrebande de tabac, dont l’adoption de la loi 59 en 2009 qui a permis de renforcer et d’étendre la lutte à la contrebande de tabac.

« Si le Québec affiche aujourd’hui le meilleur bilan de lutte à la contrebande au pays, c’est en grande partie à Robert Dutil qu’on le doit. Sans lui, nous sommes convaincus que des centaines de dépanneurs auraient fermé leurs portes. C’est un honneur pleinement mérité », a déclaré Michel Gadbois, président de l’AQDA. « Malgré qu’il reste encore beaucoup à faire, M. Dutil a tracé la voie et fait toujours figure de leader au pays en matière de législation anti-contrebande ».

En effet, la loi 59 demeure encore un modèle inégalé. Par différentes modifications réglementaires et législatives, elle est venue resserrer amendes et pénalités et surtout, donner de nouveaux pouvoirs d’intervention aux corps de police et permettre aux municipalités d’intenter des poursuites pénales. Depuis son adoption, l’AQDA estime que la contrebande a baissé drastiquement de plus de 60 %, ce qui représente un important volume d’achat transféré du marché noir au marché légal et a permis de générer plus de 300 millions $ en revenus de taxes additionnelles par année.

« Il aurait été facile pour M. Dutil d’ignorer la situation ou de repousser les échéances, mais il a choisi d’agir. Le métier de politicien, on le sait, est très souvent ingrat, ce pour quoi  nous sommes très fiers de souligner haut et fort le mérite de Robert Dutil, père de la loi 59, qui a grandement porté fruit aux dépanneurs ainsi qu'à l’ensemble des Québécois », de conclure M. Gadbois.